IMAGE2022.jpg

Mer, frontière liquide, cimetière de l'Europe

Carte blanche à Amnesty International France et le CCFD-Terre Solidaire

La traversée des frontières maritimes de l'Europe n'a jamais été aussi dangereuse. À certaines périodes accueillies les bras ouverts, les personnes migrantes sont aujourd'hui refoulées en mer. Images, récits et chiffres glaçants sur les morts et les survivants des traversées de la Méditerranée, de la Manche, voire de l'Atlantique, nous arrivent régulièrement.
Quelle est exactement l'ampleur du mouvement migratoire maritime actuel au regard de l'histoire ? Justifie-t-elle la politique européenne mise en place ? Quelles sont les racines et les conséquences de ces choix ? D'autres choix seraient-ils possibles ? Sur ces questions, nous croiserons les points de vue des chercheurs et des associations de défense des droits humains.

Cette table ronde est portée par deux associations qui œuvrent pour la protection des personnes migrantes et ont souhaité réunir des historiens travaillant sur ces questions pour les replacer dans le temps long de l'histoire européenne.
Le CCFD-Terre Solidaire se mobilise par exemple pour encourager les États à créer des espaces de décision à l’échelle régionale et internationale permettant de réfléchir et construire ensemble des politiques migratoires respectueuses des droits humains fondamentaux.
Pour Amnesty International, protéger les personnes qui sont obligées de quitter leur pays, parfois brutalement, est une obligation. Il est urgent que le droit international qui reconnait et énonce les droits des réfugiés et migrants soit pleinement respecté et appliqué. Et ce malgré les discours, les pratiques et les politiques qui dénigrent et déshumanisent les migrants et qui ont contribué à les faire percevoir comme une menace.

IMAGE2022.jpg
Site Chocolaterie de l'IUT
15 Rue de la Chocolaterie - 41000 Blois