Hessel Gerritsz, Mar del Sur. Mar Pacifico, carte marine sur parchemin, 107 x 141 cm, Paris, Bibliothèque Nationale de France
Gallica
Les Parcours Pédagogiques

Les mers comme autre monde

Cette rencontre pédagogique vise à observer, à travers l’analyse de plusieurs cartes marines, chroniques et atlas, l’évolution des savoirs cosmographiques de l’époque moderne, du XVe au XVIIIe siècle. Il s’agira d’embarquer avec les navigateurs sur les océans, pour réfléchir aux enjeux et aux modalités de l’exploration de nouvelles routes maritimes en plusieurs points du globe. Nous nous intéresserons en particulier à la notion de « découverte », qui désigne tout à la fois l’action d’explorer l’inconnu, l’épreuve du voyage et de la navigation au long cours, mais aussi la prise de conscience, la conceptualisation savante et sensible, de l’existence de mondes nouveaux. Les cartes constituent des documents de première importance : le tracé des continents et la mesure des distances, le choix des toponymes, les ornements et les cartouches permettent de réfléchir aux représentations et aux limites du monde connu, ainsi qu’aux tentatives d’appropriation des espaces maritimes et terrestres par les grands empires. À l’instar de la carte de l’océan Pacifique composée en 1622 par Hessel Gerritsz, les cartes sont ainsi de puissants instruments de revendication politique, juridique et historique, mais aussi, parfois, des outils trompeurs, dont les imperfections et les fictions nourrissent des projets et des idées nouvelles.

Hessel Gerritsz, Mar del Sur. Mar Pacifico, carte marine sur parchemin, 107 x 141 cm, Paris, Bibliothèque Nationale de France
Gallica
Conseil Départemental
Place de la République - 41000 Blois