Entre terre et mer, entre adaptation et résilience, les populations littorales au siècle des Lumières

Carte blanche au laboratoire TEMOS, projet GEMER

Cette table ronde montrera l'intérêt d'un nouveau projet de recherche en histoire maritime et de la constitution d'une base de données portant sur les gens de mer, leurs navigations, leur ancrage au sein des populations littorales. De la reconstitution des carrières des marins pour mesurer la pénibilité, l'éloignement et l'absence aussi (Philippe Hrodej) , à celle de la vie des familles, du rôle premier des femmes dans les domaines économique, financier, politique, religieux, éducatif (Emmanuelle Charpentier), sans oublier ce qui touche à l'accidentologie, à l'épidémiologie, à la démographie et à la mortalité (Isabelle Séguy), et ce qui a trait aux dépouillements d'archives et à la construction de la base pour générer un questionnement (Aurélie Hess), les intervenants pourront développer les grandes lignes de ce projet ambitieux qui concerne le Plessis-Bertrand (Cancale), la Seudre (Marennes) et l'étang de Berre (Martigues) au XVIIIe siècle. L'occasion de souligner l'importance d'archives telles que les matricules, les rôles d'équipage, les rapports de mer et les BMS dès lors que l'on croise ces sources, de quoi entendre respirer, sur plusieurs générations, des dizaines de milliers de gens de mer.

Hôtel de ville
2 Place Saint Louis - 41000 Blois