Des artistes engagés : défense et illustration du monde ouvrier en peinture et sculpture

Communication proposée par Philippe Rouillac

Avant le milieu du XIXè siècle la représentation du travail n’allait pas de soi. Le thème du travailleur renvoie à la littérature et particulièrement à Émile Zola. Passer outre les préventions du public, et des commanditaires nécessitait des artistes un engagement personnel, politique et social. De Triptolème, le semeur nu et héroïque de l’Antiquité grecque, on passe à une représentation naturaliste du mineur de Germinal, puis aux drapeaux des manifestants du début du XXè siècle. Les sites industriels, hauts fourneaux n’en sont pas moins absents, cathédrales des temps modernes, ou beauté et malédiction du prolétariat, du monde ouvrier s’entrecroisent. Description et peinture des usines comme leurs prédécesseurs ont pu le faire de l’Enfer. Si la représentation du monde ouvrier reste ambivalente, l’entre-deux-guerres marque un changement radical de la société. La sublimation de la lutte prend implicitement la place de la religion. Des œuvres par Rodin, Van Gogh, Degas, Luce, Dalou, Grand-Jouan, Steinlen parmi les artistes les plus célèbres, illustreront cet art engagé de la représentation du travail.

Media

Array
Conseil Départemental
Place de la République - 41000 Blois