Le Terrible, vaisseau français de 110 canons, ayant servi sous l'Ancien Régime comme sous la Révolution.
Gallica/BNF (Domaine Public)

De la marine rêvée à la marine oubliée ? (1778-1815)

Carte blanche à à la MSHS Sud-Est, la MMSH et aux Annales historiques de la Révolution française

À l’issue de la guerre d’indépendance américaine, la France dispose de la deuxième marine du monde sur le plan numérique, tant en ce concerne la flotte marchande que la flotte de guerre. Ce tableau dissimule néanmoins des faiblesses, que les difficultés du commerce baltique montrent bien, tout comme les vices cachés des vaisseaux et arsenaux de la marine. L’irruption de la guerre révolutionnaire vient mettre à l’épreuve cet édifice ; en particulier par la dimension politique du conflit, sensible tant sur le théâtre européen que dans les colonies, notamment à Saint-Domingue.

Le Terrible, vaisseau français de 110 canons, ayant servi sous l'Ancien Régime comme sous la Révolution.
Gallica/BNF (Domaine Public)
INSA
3 Rue de la Chocolaterie - 41000 Blois