histoire_des_enfants.png

Comment les enfants sont devenus un objet d’histoire

A l’occasion de la publication des ouvrages : Éric Alary, Histoire des enfants. Des années 1890 à nos jours (Passés Composés); Manon Pignot, L’Appel de la guerre. Des adolescents au combat, 1914-1918 (Anamosa) ; Régine Sirota, Inégalités culturelles : retour en enfance (Coédition Les Presses Sciences Po/Ministère de la Culture)

Comment les évolutions de la société française ont-elles façonné la figure de l’enfant, telle que nous la connaissons aujourd’hui ? Par quels processus les enfants ont-ils commencé à exister pour eux-mêmes, voire, de plus en plus, par eux-mêmes, comme une catégorie neuve au sein de la société ?
L’Histoire des enfants (Éditions Passés Composés) d’Éric Alary, les livres de Manon Pignot sur les enfants dans la Grande Guerre, de La Guerre des crayons à L’Appel de la guerre (Éditions Anamosa), et les études sociologiques de Régine Sirota, qui a dirigé le classique Éléments pour une sociologie de l’enfance (Presses universitaires de Rennes), représentent des étapes importantes dans la prise de conscience de la place unique et mouvante qu’occupent les enfants dans nos sociétés depuis la fin du XIXe siècle.
L’enfance constitue un objet difficile à saisir pour l’historien, confronté à des archives rares, témoignages souvent indirects de l’expérience enfantine, comme pour le sociologue, pour qui elle était encore, il n’y a pas si longtemps, une terra incognita. Nous raconterons la manière dont les chercheurs s’en sont progressivement emparé, tout en récapitulant avec les trois auteurs les apports essentiels de ces travaux pionniers.

Florent Georgesco

histoire_des_enfants.png

Partenaires

Conseil Départemental
Place de la République - 41000 Blois