Julie_Gayet_1.jpg
Timphoto

Julie GAYET

productrice, actrice, présidente de Ciclic Centre-Val de Loire
aucune

Femme de cinéma passionnée, Julie Gayet s’est d’abord pleinement investie dans une carrière d’actrice. Après son premier grand rôle offert par Agnès Varda en 1995 dans Les Cent et une nuits, elle décroche le prix Romy Schneider en 1996 dans le film de Laurent Bouhnik Select Hotel. S’ensuivent de nombreux rôles dans une cinquantaine de films, de la comédie (Delphine1, Yvan 0 de Dominique Farrugia, Quai d’Orsay de Bertrand Tavernier) au film romantique (Un baiser s’il vous plaît d’Emmanuel Mouret, Clara et moi d’Arnaud Viard), ou au drame social (Huit fois debout de Xabi Molia, Marion 13 ans pour toujours de Bourlem Guerdjou) et des rôles dans des séries (Les Rois maudits, Alias Caracalla, Dix pour cent, Une mère parfaite, etc.).
A partir de 2007, elle devient productrice, avec sa société Rouge International, de plus de 25 films parmi lesquels Grave de la jeune Julia Ducourneau qu’elle révèle, et le documentaire de Nicolas Champeaux et Gilles Porte Le Procès contre Mandela et les autres, primé aux Rendez-vous de l’histoire en 2018. Pour compléter son soutien à la jeune création mais aussi à l’action artistique et culturelle, elle préside depuis septembre 2021 l’agence régionale du livre et de l’image, Ciclic Centre-Val de Loire, et a créé en 2022 à Rochefort le festival Les Sœurs Jumelles, rendez-vous de la musique et de l’image.

Porteuse d’une vision du cinéma comme un art ouvert sur le monde et nos sociétés, à l’écoute des combats citoyens dont l’histoire est pétrie, elle s’inscrit dans des engagements citoyens forts, par exemple contre l’homophobie ou pour les droits des femmes. Elle milite ainsi au sein de la Fondation des Femmes pour l’égalité hommes/femmes et réalise trois documentaires sur la place des femmes dans le cinéma avec Cineast(x)s, Cineast(e)s et FilmmakErs.

Julie_Gayet_1.jpg
Timphoto