Sophie ZÉNON Artiste photographe

Photographe plasticienne, Sophie Zénon aborde la question de la restitution d’un lieu de conflit de la Première Guerre mondiale, le site vosgien du Hartmannswillerkopf (HWK) dont la spécificité alsacienne et de guerre de montagne est d’avoir eu sa ligne de front à la frontière entre la France et l’Allemagne. En 2017, elle a été accueillie en résidence d’artiste à l’Abri Mémoire d’Uffholtz, lieu de ressources sur le HWK à vocation pédagogique et citoyenne, où elle a réalisé un travail de création « Pour vivre ici » (photographies et vidéos) et encadré un atelier pédagogique.
À mi-chemin entre recherches documentaires et esthétiques, «  Pour Vivre ici »  propose une interprétation du lieu à partir de sa forêt et une approche du site par ceux qui le vivent, le côtoient, le pratiquent. Lumières éblouissantes, paysages « vibrés », superpositions de documents d’archives et d’éléments naturels réalisées in situ, constituent la trame d’une écriture personnelle pour rendre compte de l’esprit des lieux et de la manière dont les hommes ont appris à vivre avec cette forêt.
Dans un cadre d’un atelier pédagogique mené avec Alexandre Dumez, professeur d’Histoire Géographie et conseillé pédagogique pour l’Historial du HWK, les élèves d’une classe de première ont été invités à observer, à questionner, à s’approprier l’espace du HWK. Sous l’angle de la narration, ils ont produit et associé des photographies, des images d’archives et des mots pour permettre à chacun de réfléchir à la notion de frontière et de faire le portrait de soi, des autres et d’un « nous » .
Historienne et ethnologue de formation, Sophie Zénon tisse un lien entre histoire intime et grande Histoire, interroge la mémoire, notre relation aux ancêtres et à la filiation à travers une production protéiforme : séries photographiques, livres d’artistes, installations ou vidéos.
www.sophiezenon.com

Voir l'article complet