Virginie SERNA Conservateur en chef du patrimoine, archéologue

Virginie Serna est conservateur en chef du patrimoine, archéologue, docteur en archéologie médiévale et moderne de l’Université de Paris 1, chef d’opération en milieu subaquatique aujourd’hui chargée de mission sur les Territoires de l’Eau au ministère de la culture.

Son parcours tant au sein du CNRS, du musée national de la marine, du service régional d’archéologie à la DRAC Centre -Val de Loire lui a permis de poursuivre sa recherche première sur la construction des paysages fluviaux, le bateau et son espace de circulation sur différents bassins fluviaux (Somme, Canche, Marne, Saône, Loire, Cher, …). Coordonnatrice de deux Projets Collectifs de Recherches (PCR) sur les notions de Navigations et navigabilités puis sur Epaves et Naufrages en eau douce, Virginie Serna est chef d’opération en milieu hyperbare et mène des camapgnes archéologiques sur la Loire en particulier. V. Serna a été également commissaire d’expositions ( Le temps des clippers ; Antarctica, Hivernage au Spitzberg ; De la frégate cuirassée la Gloire au porte-avions Charles de Gaulle, Pirates ! au musée national de la marine, Paris) et a publié de nombreux articles sur le patrimoine culturel lité à l’eau sous toute ses formes.

Aujourd’hui, au ministère de la culture, elle veille aux liens entre le ministère de la transition écologique et le ministre de la culture sur les territoires de l’Eau (patrimoine culturel et patrimoine naturel) dans le cadre de la réalisation d’un Vocabulaire du littoral d’une part et du suivi des politiques publiques liées à l’eau (Restauration de la continuité écologique des cours d’eau, Directive Inondation, …) d’autre part. Elle a été élue en 2020, directrice du conseil scientifique et professionnel de la Mission Val de Loire et elle est membre de la Commission « Vers un parlement de Loire ».

Bibliographie sélective

V. Serna, 2005. La rivière aménagée : un objet d'histoire récent in A. Gallicé, V. Serna : La rivière aménagée. Entre héritages et modernité, Formes, techniques et mise en œuvre, Acte du colloque international, tenu à Orléans, Muséum des sciences naturelles d'Orléans, 15 et 16 octobre 2004. Aestuaria, 7, 2005, p. 11-28.

Serna (V.) dir. 2013 – Le Cher : Histoire et archéologie d'un cours d'eau. 43 e Supplément à la Revue Archéologique du Centre de la France, RACF, 2013, 327 p.

Serna (V.). 2014. - « Eaux, risques majeurs et patrimoine culturel : des directives européennes aux stratégies territoriales : état des lieux de la mise en œuvre en France », Actes des 8èmes journées d’étude du Groupe d’Histoire des Zones Humides « Géohistoire des risques et des patrimoines naturels fluviaux. Des milieux ligériens aux autres espaces fluviaux européens- Zone Atelier Loire, projet structurant 3, Programme CEMORAL - EA 1210 CEDETE, université d’Orléans, Orléans, 11, 12 et 13 avril 2013. revue Développement Durable et Territoires (vol.5, 3,déc. 2014 - http://developpementdurable.revues.org/10563).

Serna (V.). 2015- Nouveaux enjeux, Nouveaux territoires, : le fleuve à l’épreuve de l’Inventaire, numéro spécial de la revue L’Observatoire – La revue des politiques culturelles coordonnée par Marie Cornu, Lisa Pignot et Jean-Pierre Saez - « L’Inventaire général du patrimoine culturel : bilan d’une décentralisation » - n° 45, hiver 2014-2015, p. 48-50. Article paru dans L’observatoire n°45, hiver 2014-2015, 104 pages, http://www.observatoire-culture.net). Référence électronique.

Serna (V.), 2018. « Les cimetières de bateaux – De l’épave aux déchets », Les Nouvelles de l’Archéologie, 151, mars 2018, p. 33-38. https://journals.openedition.org/nda/3974.

Serna (V.), Guignard (M.), 2018. « Le Vocabulaire du littoral - Réaliser un projet commun pour un

espace pluriel », Pierre d’Angle, décembre 2018. Dossier 73# Le littoral, entre préservation et conservation. http://anabf.org/pierredangle/dossiers/littoral.

Serna (V.) dir. 2020 – Epaves et naufrages en Loire (XIVe siècle – XIXe siècle). Archéologie de l’accident en eau douce. 74e Supplément à la Revue Archéologique du Centre de la France, RACF, 2020.

Voir l'article complet