Laurence LIPPI Doctorante

Rattachée à la formation doctorale Savoirs en sociétés de l’EHESS, en première année de thèse sous la direction d’Antonella Romano (EHESS) et d’Arnaud Hurel (MNHN), Laurence Lippi s’intéresse à la dimension sociale d’une institution scientifique, le Muséum d’histoire naturelle, dans le premier tiers du XIXe siècle. Son approche est de prendre en compte l’ensemble des acteurs, qu’ils soient professeurs, aides-naturalistes ou jardiniers, afin de saisir l’articulation entre les diverses communautés qui œuvrent et collaborent entre les murs du Jardin des plantes, à la fois un lieu de production de savoirs scientifiques et un lieu de vie.

Voir l'article complet