Grégoire LE QUANG Docteur en histoire contemporaine

Grégoire Le Quang est docteur en histoire contemporaine, agrégé d'histoire et ancien élève de l’École normale supérieure de Lyon. Il poursuit ses recherches sur la thématique des violences politiques et des terrorismes en Italie, de leur impact dans la société et de leur mémoire.

Parmi ses publications récentes :

-« La méfiance dans l’Italie des « années de plomb », entre peur et vigilance démocratique (1969-1981) », Tracés. Revue de Sciences humaines, 2016, no 31, p. 67-85.

-« I prefetti di fronte alla violenza politica », in Patrizia Dogliani et Marie-Anne Matard-Bonucci (dir.), Democrazia insicura: violenze, repressioni e Stato di diritto nella storia della Repubblica (1945-1995), Rome, Donzelli, 2017, p. 89-99.

-Virgile Cirefice, Grégoire Le Quang et Charles Riondet, La part de l’ombre. Histoire de la clandestinité politique, Ceyzérieu, Champ Vallon, à paraître en novembre 2019.

-« Résister à la peur : les mobilisations contre les terrorismes en Italie, de 1969 à 1980 », Laboratoire italien. Politique et société, 22, 2019.

 

Voir l'article complet