Kévin TROCH Chercheur associé en histoire au PolleN à l'Université de Namur

Auteur d'une thèse sur les impacts environnementaux de l'extraction du charbon en Belgique et dans le nord de la France des années 1750 aux années 1940, ses recherches actuelles portent sur les imaginaires de la mine, des minéraux et des mondes souterrains, sur l'histoire de l'Anthropocène et sur l'histoire de la géologie.

Kevin Troch, « Rethinking mining rights, defending surface owners rights : the disaster of Gosselies », Global Environment. A Journal of Transdisciplinary History, article en cours de publication.

Voir l'article complet