Dominique LE NEN Chirurgient orthopédiste au CHU de Brest, auteur

Dominique Le Nen est Professeur des Universités et Chirurgien des Hôpitaux. Le travail des mains guidé par la pensée l’a tout naturellement mené à l’écriture, une passion de chaque instant. Un jour le scalpel, un autre l’ordinateur, une complémentarité manuelle et intellectuelle pour appréhender les accidents de la vie, le monde qui l’entoure, les faits qui l’inspirent.

Il est cofondateur du SOS Mains au CHRU de BREST ; investi dans la chirurgie humanitaire tant dans l’action sur le terrain que dans l’enseignement. Il est l’auteur de nombreux articles et de livres médicaux sur le thème de la reconstruction des traumatismes complexes des membres, d’un essai-témoignage de son expérience humanitaire De Gaza à Jénine, tant que la guerre durera (Éd. L’harmattan) dont la 3e édition est parue fin 2017.

Docteur en Épistémologie, Histoire des sciences et techniques, chercheur associé au Centre François Viète (EA 1161) de NANTES/BREST, il a consacré de multiples conférences, des articles et plusieurs ouvrages à la thématique « sciences et art », dont L’anatomie au creux des mains, au confluent des sciences et de l’art (Éd. L’Harmattan, 2007), Léonard de Vinci, un anatomiste visionnaire (Éd. L’Harmattan, 2010), La main de Léonard de Vinci (Éd. Springer 2010), Léonard de Vinci, l’aventure anatomique (sous presse, Éd. Hachette).

Son premier roman-fiction Hanà (Éd. Baudelaire, 2016) a reçu le premier prix Jean-Pierre Goiran 2016.

Voir l'article complet