Gilles MANCERON Historien

Historien, spécialiste de l’histoire coloniale de la France, Gilles Manceron a d’abord choisi d'aborder, par un regard croisé « d'une rive à l'autre » avec son collègue algérien Hassan Remaoun, l'histoire de la guerre d’Algérie à travers la question de l'enseignement de cette période, toujours confronté aux multiples mémoires des hommes et des groupes liés à ces événements. Engagé à gauche (il fut notamment le rédacteur en chef de la revue de la Ligue des droits de l'homme, Hommes et Libertés), il affirme qu'il faut « affronter le passé colonial » et n’a de de cesse d’interroger les les ambiguïtés entre les valeurs affirmées par la République et l'ambition impériale de la France du XVIIIe au XXe siècle.

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont : L'Enseignement de la guerre d'Algérie en France et en Algérie, avec Hassan Remaoun, Centre national de documentation pédagogique, coll. « Actes et rapports pour l'éducation », 1993 ;  Marianne et les colonies. Une introduction à l'histoire coloniale de la France, La Découverte, 2002 ;  Les Harkis dans la colonisation et ses suites, avec Fatima Besnaci-Lancou (dir.), Les Éditions de l'Atelier, 2008 ou encore Les Harkis, Histoire, mémoire et transmission, avec Fatima Besnaci-Lancou, et Benoit Falaize (dir.), Éditions de l'Atelier, septembre 2010.

Edition 2015, les empires Rencontres pédagogiques Publié le 11/09/2015
Vendredi 9 octobre de 9h30 à 11h
Campus de la CCI, Amphi Vert

Entre légitimation et indignation : les journalistes français face au colonialisme et à ses héritages

Depuis la fin du XIXe siècle, la presse française a constitué un levier efficace de légitimation de l’entreprise impériale, mais s’est aussi fait le relai d’opinions anticolonialistes. Au nom de quels arguments ? Quelle fut l’évolution des termes [...]

Voir l'article complet