PROGRAMME
Cycle cinéma
Publié le 03/07/2020

Raymond Depardon, Président du Cycle cinéma

Raymond Depardon est photographe, réalisateur, journaliste et scénariste ; sa renommée internationale l’érige au rang de l’un des plus grands documentaristes français.

Né fils d’agriculteurs, sa focale parcoure le monde et les sphères sans connaitre de frontière ; il touche à tous les genres et s’intéresse à l’extraordinaire comme à l’ordinaire. D’abord cofondateur de l’agence de photo Gamma en 1966, il se tournera ensuite vers l’agence Magnum. Si l’Afrique noire le fascine (Afriques : comment ça va avec la douleur ?, 1996), son intérêt se porte aussi sur la psychiatrie dans les années 80 avec San Clemente, sur l’institution judiciaire dans les années 90 avec Délits flagrants ou encore sur le politique lorsqu’à sa demande il suit la campagne de Valéry Giscard d'Estaing en 1974 et dont l’énigmatique interdiction par son commanditaire lui vaudra de n’être autorisé à la diffusion qu’en 2002, soit 28 ans plus tard.

Il se plaît à naviguer entre documentaire et fiction (La Captive du désert, avec Sandrine Bonnaire en 1989), se questionne sur ce qu’il connait, comme avec Paris, une réflexion sur le métier de réalisateur ; renoue avec ses racines paysannes dans La vie moderne en 2008 qui sera présenté au festival de Cannes et s’éprend de l’ailleurs comme lorsqu’il part couvrir les guerres civiles du Liban et de l’Afghanistan, ou qu’il réalise Donner la parole, documentaire dans lequel cultures et témoignages s’entremêlent.

Ce photographe et cinéaste à la réputation mondiale multiplie donc les projets les plus variés et sera récompensé par de nombreux prix pour ses œuvres foisonnantes (deux fois récompensé aux Césars, par le Prix du documentaire pour Reporters et Délits flagrants, mais aussi César du court-métrage pour New-York, NY ainsi que le Grand prix de la photographie en 1991).