Edition 2018, La puissance des images
Cartes blanches Journée d'étude
Publié le 28/08/2018
Vendredi 12 oct. 2018 de 17:30 à 18:15 Conseil départemental, Salle du Bourg Neuf

Act-Up : le combat par l'image

Carte blanche au Service Interministériel des Archives de France et aux Archives Nationales

Conférence dans le cadre de la journée d'études  « L’image au service de la propagande politique »

Banderoles noires, triangles roses, coups d'éclat. Act-Up Paris naît le 9 juin 1989, en plein cœur des années noires du SIDA. Selon les militants, l'association a été créée par des « gens qui ne voulaient pas mourir ».

Urgence, colères, joies et fiertés, l'association privilégie une action radicale et politisée en plaçant les premiers concernés au cœur des luttes et en produisant au fil des combats une expertise militante. La lutte contre le SIDA devient une révolte sociale où les modes d'action dans une société de l'image sont d'une redoutable efficacité.

En important les zaps (manifestation visant à embarrasser une figure publique), les die-in et les méthodes de la désobéissance civile photogéniques depuis les États-Unis dans les années 1990 (en « protégeant » l'obélisque de la Concorde d'un préservatif rose le 1er décembre 1993, par exemple), les militants d’Act-Up Paris ont ainsi permis de renouveler les codes des mouvements sociaux hexagonaux.

Les archives d’Act-Up Paris, entrées par don aux Archives nationales en 2014, témoignent de ce combat par l’image : photographies, affiches, banderoles, vidéos et les Archives nationales se proposent de revenir sur 25 années de lutte visuelle et graphique.

Conseil départemental, Place de la République, 41000 Blois