Maëlle BAZIN Doctorante au Centre d'Analyse Interdisciplinaire Sur les Médias

Maëlle Bazin est doctorante au CARISM (Université Paris 2) et attachée temporaire d’enseignement et de recherche à l’Institut Français de Presse. Elle prépare une thèse en sciences de l’information et de la communication, sous la direction de Frédéric Lambert, sur les représentations médiatiques et les écritures urbaines du deuil et de la solidarité suite aux attentats de janvier 2015. Elle est également membre du groupe de recherche REAT (La réaction sociale aux attentats : sociographie, archives et mémoire). Ses thèmes de recherche portent sur les écritures exposées, les mobilisations collectives et l’iconographie militante.

- Coordination avec Marie Van Eeckenrode du dossier « Archiver les hommages des attentats », La Gazette des Archives, n°250, (à paraître été 2018).
- « Quand la rue prend le deuil : les mémoriaux éphémères post-attentats », dans « Se saisir des attentats », coord. Nicolas Duvoux et Gérôme Truc, La Vie des idées, 2017.
- « L’énonciation d’un deuil national. Usages de “Je suis Charlie” dans les écritures urbaines », dans Le Défi Charlie, Pierre Lefébure et Claire Sécail (dir.), Lemieux, 2016, pp. 153-186.
- « Brandir un crayon : geste-emblème des rassemblements post-attentats de janvier 2015 », Mots. Les langages du politique, n°110, 2016, pp. 67-81.

Voir l'article complet