Danielle ARRIBET DEROIN Maître de conférences en histoire à l’université de Paris I

Agrégée d’histoire depuis 1991, je suis docteure d’archéologie de L’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne depuis 2001. Après avoir enseigné dans le Secondaire, j’exerce comme maître de conférences dans la spécialité « histoire et archéologie des techniques médiévales et moderne » depuis 2003. Mes enseignements des répartissent à parts égales entre l’histoire médiévale et l’archéologie médiévale et moderne.
Mes recherches portent essentiellement sur les débuts du procédé indirect du fer dans la France du Nord. Elles ont concerné notamment le Pays de Bray, par le biais de fouilles archéologiques menées sur le site de l’usine à fer du XVIe siècle de Glinet (Seine-Maritime) de 1992 à 2011, dont la publication est en cours.
Au-delà de cette étude de cas, mes études sur l’industrie du fer touchent aux problèmes suivants : la chaîne opératoire de fabrication ; les conditions et les implications de l’innovation ; l’organisation de la production aux époques médiévales et moderne ; les volumes de production et de consommation ; les conséquences sur la consommation de combustible sur les forêts. Ces questions permettent d’aborder, pour tous types de matériaux, les savoirs techniques, leur transmission et leurs transformations, l’impact des activités de productions sur l’environnement, la culture matérielle et in fine les rapports de l’Homme et de la matière.

Voir l'article complet