Publié le 26/02/2016

APPEL À PROJETS DE CARTES BLANCHES

Les Rendez-vous de l'histoire ont vocation à accueillir tout événement à caractère historique qu’une structure extérieure souhaiterait organiser. En parallèle de la programmation établie par le Conseil scientifique du festival, chercheur, revue, association de promotion, maison d’édition, institut de recherche, laboratoire, société savante, etc. ont la possibilité de proposer des rencontres liées ou non au thème général de la manifestation (tables rondes, communications, etc.)
 

Le principe général est le suivant:

Les propositions sont soumises à la validation de notre conseil scientifique. Si le projet est retenu, les Rendez-vous de l'histoire mettent à disposition, pour la durée de la rencontre, une salle pendant le festival et communiquent autour de la rencontre. Le porteur de projet a, quant à lui, la responsabilité scientifique et financière (prise en charge de ses intervenants) de la rencontre.

 

Le Conseil scientifique des Rendez-vous de l’histoire vous invite à lui soumettre vos propositions de rencontre
d’ici le 15 avril prochain.
Si vous souhaitez nous soumettre une proposition, nous vous proposons de prendre contact avec Aurore Guidez, coordinatrice scientifique, qui vous communiquera le règlement des cartes blanches et un dossier pour déposer votre projet


Contact : Aurore Guidez / rdv.histoire.blois@wanadoo.fr / 02 54 56 09 50

 

Le nombre de propositions de cartes blanches est, chaque année, plus important. Ce dont nous nous félicitons. Ainsi, près de 80 séances (tables rondes et conférences) ont été organisées l’an dernier.

 

Toutefois, les contraintes matérielles de l’accueil, et notamment le nombre de salles disponibles incitent le conseil scientifique des Rendez-vous de l’Histoire à demander à une sous–commission de préciser les attentes en la matière.

 

Nous souhaitons maintenir la diversité des propositions mais aussi les équilibres, tout particulièrement entre les laboratoires universitaires de recherche, les sociétés savantes, les associations d’historiens.

 

La sous-commission examinera les sujets soit relatifs au thème général de l’année, soit proposés hors du thème, et veillera à éviter les redondances avec les sujets présentés dans le programme officiel ou dans le programme pédagogique.

 

En ce qui concerne les propositions émanant des laboratoires de recherche universitaires, la sous-commission examinera avec une grande bienveillance celles qui accueilleront un intervenant étranger francophone afin d’étendre la notoriété de la manifestation.

 

De même, la sous-commission encourage vivement les laboratoires d’un même établissement ou d’un même ensemble disciplinaire et institutionnel, à formuler une proposition commune et d’éviter les initiatives séparées ou dispersées. Elle cherchera également à équilibrer les propositions retenues en fonction de leurs origines institutionnelles et géographiques, afin de permettre une bonne représentation de la recherche française dans sa diversité.

 

En tout état de cause, la sous-commission se réserve la possibilité de suggérer des regroupements de propositions dont les thématiques lui sembleraient très proches.

 

Enfin, la sous-commission présentera le résultat de ses travaux au conseil scientifique qui, comme d’habitude, établira et validera le programme définitif des cartes blanches.

 

Nous restons à votre disposition pour toute précision.